Marché : Contraction du déficit des transactions courantes de la France

protection-917439_960_720

Marché : Contraction du déficit des transactions courantes de la France

 

Après un déficit révisé à 3,2 milliards d’euros en octobre, la balance des paiements de la France a marqué un autre déficit de 2,3 milliards d’euros en novembre. La baisse des échanges de biens à -2,6 milliards d’euros et l’augmentation des échanges de services depuis juin 2016 à + 0,1milliard en sont les raisons, selon la Banque de France. Selon cette même source, le montant des investissements directs des Français à l’étranger est de 3 milliards d’euros contre 4,5 milliards pour les investisseurs étrangers en France. Quant aux opérations de prêt et emprunt, le montant des sorties nettes est enregistré à hauteur de 13, 8 milliards d’euros.

Les conséquences du déficit sur le marché des devises

Lorsque le pays a un déficit du compte courant, cela a toujours des répercussions sur l’épargne nationale. Ce qui fait qu’il va devoir faire des emprunts afin de combler ce manque. Face à une situation économique assez instable, il est important pour les traders de connaitre ces données avant d’effectuer leurs opérations. Le taux de change dépend en effet de la situation de la balance des transactions. Un taux de change déficitaire va parfois entraîner la dépréciation de la monnaie locale. C’est, par exemple, une information qui sera utile avant de miser sur la devise Euro. De plus, la baisse des échanges de biens avec les partenaires étrangers peut conduire à une variation du taux de change.

Pour les apprentis traders, il est conseillé de suivre les formations en ligne ou les conseils des brokers professionnels avant d’effectuer une opération de trading. Pour ne pas faire d’erreur de transaction sur le marché des devises, il faut aussi vérifier si le déficit du pays permet un investissement ou non.


Articles Similaires