Prudence à la Bourse de Paris

bourse de paris et cac40

Si l’année 2017 a commencé en fanfare, le seuil des 4900 points reste solide. Il est possible de voir le CAC 40 osciller entre 4600 et 4900 pendant de nombreuses semaines. Si les volumes à l’achat restent atones (2.6 milliards d’euros le  lundi 9/01/2017) les possibilités d’une hausse sincère risquent d’être attendues de nombreux mois. Que faire dans l’attente des résultats des entreprises ? Rien, pensent la plupart des investisseurs.

L’investiture de Trump, la hausse des taux longs, des prix élevés pour les actions américaines (PER de 17) sont des facteurs de risque pour une correction des indices phares de la bourse de New York. Même si les résultats globaux devraient croître de plus de 6 % au quatrième trimestre de 2016. Et si WallStreet baisse, aucune bourse au monde ne montera. Les marchés financiers sont encore trop corrélés aux indices américains.

En Europe les mêmes phénomènes peuvent-ils avoir les mêmes effets ?

Le Brexit est devant nous. Les négociations entre la Grande-Bretagne et la commission doivent débuter en 2017 pour une durée d’environ deux ans. Ici comme ailleurs l’incertitude sur les hausses des taux, le niveau des monnaies face au dollar, les élections dans divers pays, le prix du baril de pétrole, ne favorisent pas les prises de risques. Autre facteur dont discutent les traders : la force (ou faiblesse) de l’euro face au dollar.

Une monnaie européenne faible dope le CAC 40 en ce moment. Or la parité est proche : 1 euro pour 1 dollar. Il existe une pression baissière sur le CAC 40 issue des analyses graphiques de l’indice et de sa corrélation avec la courbe de l’euro face au dollar. Elles dessinent un canal baissier avec un seuil de 4862 qui tient le marché. Ce seuil franchit il est possible de jouer en bourse la baisse de l’indice phare de la bourse de paris. Avec les moyens techniques de couverture habituels bien sûr.

optionweb apprendre a trader le trading cfd protege



Articles Similaires