Fairfax Financial Holdings Limited a annoncé ce vendredi l’introduction en bourse de sa filiale africaine Fairfax Africa

sacl_frfhf_logo_fairfax_financial

L’année 2017 s’annonce vraisemblablement favorable au trading avec le recours en masse des multinationales, au marché des actions pour conforter leur capital et consolider leur position sur le marché mondial.

L’annonce faite récemment par le géant canadien, spécialisé dans l’assurance et la réassurance, Fairfax Financial Holding Limited, confirme aisément cette vision favorable des milieux économiques et industriels à l’égard du forex (foreign exchange).

Cap de Fairfax sur la bourse

La multinationale basée à Toronto a annoncé il y a quelques semaines l’introduction de sa filiale africaine, Fairfax Africa, en bourse avec un objectif de lever jusqu’à un milliard de dollars.

Le choix de Fairfax Financial Holding Limited est sans doute encouragé par les résultats obtenus en engageant des démarches similaires auparavant pour mobiliser des fonds à travers le trading.

Après avoir confirmé sa position au Canada, Etats Unis, Royaume Uni, en Asie et en Europe, le pionnier canadien du secteur des assurances est allé à la conquête du continent africain en 2015 en prenant une participation de 7,2% dans le groupe Africa Re, qui comprend une quarantaine d’Etats africains parmi ses actionnaires.

L’Afrique dans le viseur des traders

Bien qu’au début Fairfax Financial Holding Limited n’affichait pas de grandes ambitions pour l’Afrique, mais les indicateurs macroéconomiques provenant d’une grande majorité de pays du continent ont incité la firme canadienne à positiver davantage son regard envers cette région du monde.

Avec une évolution démographique positive, l’amélioration graduelle du climat des affaires dans plusieurs pays et une croissance du PIB qui dépasse les 6% en moyenne, l’Afrique est perçue désormais comme un terrain favorable pour l’investissement.

C’est à l’ombre de tels indicateurs que Fairfax Financial Holding Limited mise sur le marché boursier pour consolider sa position dans le continent à travers sa filiale Fairfax Africa, une entité pour laquelle 500 millions de dollars viennent d’être mobilisés jusqu’ici.

optionweb apprendre a trader le trading cfd protege



Articles Similaires