EDF signe un accord pour céder des actifs en Pologne

le-siege-d-edf-dans-le-quartier-d-affaire-parisien-de-la-defense_5595055

EDF signe un accord pour céder des actifs en Pologne

 

Si EDF réalise quasiment la moitié de son chiffre d’affaires à l’extérieur de la France, cela ne l’empêche pas d’avoir pris la décision en Avril 2016 de revendre une partie de ses actifs à l’étranger.

Et ce serait aujourd’hui chose faite avec un accord de cession de certains actifs d’EDF à la Pologne.

EDF partie pour céder des actifs en Pologne?

 

En effet l’agence de presse Reuters a annoncé en fin de semaine dernière une nouvelle de taille: un accord a été signé entre EDF et la Pologne.

Cet accord, ce serait le rachat par la Pologne même, via un consortium de groupes polonais de services aux collectivités, d’actifs français appartenant jusqu’alors à EDF.

Depuis le Printemps 2016, EDF a annoncé vouloir vendre une partie de ses actifs, conformément à la Stratégie Cap 2030.

Mais le gouvernement polonais s’y est jusque là opposé car les investisseurs concernés étaient étrangers.

Jusqu’alors EDF possède 86,52 % d’EDF Polska.

L’agrément du gouvernement polonais est aujourd’hui nécessaire pour cette transaction, il reste aujourd’hui en attente. Tout n’est donc pas encore fait!

Une question reste en suspens: quelle part d’actifs EDF a-il prévu de revendre?

Une fuite de la Pologne?

 

Après seize ans de collaboration, EDf ne quitte pas vraiment la Pologne.

EDF conserve en effet des actifs et sa présence en Pologne, avec notamment des actifs investis à EDF Energies Nouvelles, spécialiste en production d’énergie électrique d’origine renouvelable, et aussi avec Dalkia.

Elle ne se sépare que de ses activités de cogénération, dont elle a la primeur en Pologne.

Le consortium de groupes polonais a désormais la balle dans son camp.

optionweb apprendre a trader le trading cfd protege



Articles Similaires